L’image du mois d’août 2020 : la comète C/2020 F3 Neowise

Actualité oblige : voici les photos de la comète C/2020 F3 Neowise prises par nos adhérents.
La première a été prise par Rémi Bourlot avec Limoges en premier plan,  le vendredi 17 juillet vers 23H au moyen d’un APN muni d’un objectif macro de focale 100 mm. La hauteur de la comète (14°) et sa magnitude (3,1) ont permis de la distinguer à l’œil nu au dessus des lumières de la ville.
Cliquer sur l’image pour la voir en entier sur l’écran.
La comète C/2020 F3 Neowise a été découverte par le satellite spatial Neowise (d’où son nom) le 27 mars 2020.
Après être passée au plus près du Soleil le 3 juillet 2020 (0,29 UA), son activité a considérablement augmenté. Elle s’est ensuite éloignée du Soleil, mais s’est rapprochée de la Terre jusqu’au 23 juillet (0,69 UA). Sa magnitude a varié entre les valeurs +1 et +3,3 , ce qui l’a rendue visible à l’œil nu durant tout le mois de juillet. Elle a été aisément reconnaissable avec sa queue de poussières dans le ciel du soir au delà de 23 h sous la Grande Ourse, et le matin vers 4H30 à gauche de la constellation du Cocher. “Peu” éloignée du Soleil durant tout le mois, elle est restée basse sur l’horizon.

L’image ci-dessus a été enregistrée par Michel Tharaud le 10 juillet vers 4H40 du matin avec un APN muni d’un objectif de 40 mm, et un temps de pose de 30 secondes sur pied à 50 ISO.
La magnitude de la comète vaut 1,5 et sa hauteur dans le ciel 6,30°. On distingue nettement la queue de poussières et les premières lueurs de l’aube.
Cliquer sur l’image pour la voir en plein écran.
Les deux étoiles visibles à droite de la comète sont Theta (Mahasim) et Nu du Cocher. Un détour dans Stellarium permet de les identifier aisément.
Pour ceux qui ont oublié comment on fait apparaître une comète dans Stellarium, on suggère de consulter l’un des deux articles suivants :
https://saplimoges.fr/comment-importer-les-cometes-ison-et-lovejoy-dans-stellarium/
https://saplimoges.fr/ajouter-la-comete-c2010-x1-elenin-dans-stellarium/

On obtient alors l’image ci-dessous avec les deux étoiles du Cocher :

La deuxième image a été faite par Rémi Bourlot. Elle a été prise Le 17 juillet vers 23H15 avec un APN muni d’un objectif de 100 mm et un temps de pose de 4 secondes à 3200 ISO.
La luminosité de la comète a diminué (mag = 3,1) et sa hauteur dans le ciel est passée à 14°.
Les 3 étoiles visibles sur la photo sont celles la patte avant de la Grande Ourse (Alhaud V, Alkaphrah et Talitha) voir Stellarium ci-dessous.

La dernière image a été obtenue par Frédéric Delloume le 14 juillet vers 4H40 du matin avec un APN muni d’un objectif de focale 300 mm et un temps de pose de 2 secondes à 6400 ISO. La queue de poussières, bien visible, est très étendue. Sa magnitude était de 2,3 et sa hauteur au-dessus de l’horizon de 9°.

S’éloignant maintenant du Soleil et de la Terre, elle n’est plus visible qu’avec des instruments. Au 10 août, elle se trouve à 21H30 sous Arcturus avec une magnitude de 7,1.
S’éloignant à près de 100 milliards de km, elle ne reviendra nous visiter que dans 6 800 ans.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.