Le 2ème constituant-clé de l’ARN découvert dans une comète artificielle

Découverte ribose
Pour la première fois, des chercheurs montrent que le ribose, un sucre à la base du matériel génétique des organismes vivants, a pu se former dans les glaces cométaires.
Pour parvenir à ce résultat, des scientifiques de l’Institut de Chimie de Nice (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis) ont analysé très précisément une comète artificielle créée par leurs collègues de l’Institut d’Astrophysique Spatiale (CNRS/Université Paris-Sud).
Ils présentent ainsi, en collaboration avec d’autres équipes, dont une du synchrotron SOLEIL, le premier scénario réaliste de formation de ce composé essentiel, encore jamais détecté dans des météorites ou dans des glaces cométaires.

Étape importante dans la compréhension de l’émergence de la vie sur Terre, ces résultats sont publiés dans la revue Science le 8 avril 2016.

Plus d’infos sur le site : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4497.htm

© Louis Le Sergeant d’Hendecourt (CNRS) / NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)
Le traitement ultraviolet des glaces pré-cométaires (à gauche) reproduit l’évolution naturelle des glaces interstellaires observées dans un nuage moléculaire (à droite, les piliers de la création), conduisant à la formation de molécules de sucre.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.